Brèves

WebTV
Publicité

Coverage



Blog de la rédac : L'isolation sonore des joueurs

5704 20
Page 1: Version française

Si vous suivez un peu les joueurs CS:GO sur Twitter ou que vous êtes adeptes de reddit, vous avez sûrement dû remarquer que plusieurs joueurs professionnels se plaignent de l'absence de booths en LAN. Ceci n'est pas un article d'opinion mais un résumé bref du débat qui a eu lieu ces derniers jours. On vous invite fortement à réagir dans la section commentaires !

Tout le monde le sait, le son est très important sur CS:GO, et le public fait souvent beaucoup de bruit. C'est tout à fait normal, mais entendre le public crier "C'est A !" en situation de 1v1 peut être décisif quant à l'issue du round.

La foule qui crie "C'est A ! C'est A !". Allez vous faire foutre sérieusement. Sortez-les de la salle.

J'entends toujours le public même avec les casques anti-bruit. Honnêtement, c'est impossible de la jouer discrètement ou de jouer les 1vs1. Les booth par contre c'est top.

Pendant un de ses streams, le joueur Mike "shroud" Grzesiek avouait utiliser le public en situation de clutch. Il dit lui-même regarder régulièrement à travers les murs et les fumigènes et attendre la réaction du public pour déterminer le positionnement des adversaires en situation de clutch.

Pour éviter que le public soit trop intrusif pour les joueurs, toutes les compétitions fournissent des casques anti-bruit en plus des écouteurs intra-auriculaires. Cependant, ce n'est apparement pas suffisant. Et pas besoin que ce soit un stade entier qui crie : shox déclarait dans son interview sur VaKarM à la fin de la DH Tours 2017 qu'il entendait le public français. Certaines compétitions ont donc mis en place des booths regroupant les 5 joueurs et dans lesquels le son est grandement diminué.

Cependant, c'est de moins en moins le cas. Matthieu Dallon, qui travaille à l'organisation de l'ESWC, a bien voulu nous en dire un peu plus :

Lorsque j'ai commencé à organiser des matchs sur scène, notamment en 2002 à la Grande Halle de la Villette, nous mettions de la musique assez fort, uniquement sur scène en direction des joueurs, pour faire barrage au son de la salle (son du jeu et des commentaires). C'était assez roots...

En 2003, à l'occasion du 1er ESWC, nous avons été la première organisation à investir dans des casques de pilotes d'hélicoptère. Nous avions ressoudé toute la connectique pour qu'elle soit compatible PC. Le résultat avait été pour l'époque assez efficace.

Pendant plusieurs années, nous sommes restés sur cette solution, car cela rendait plus humain et vivant les matchs sur scène tout en coupant les retours en direction des joueurs, et en éloignant au maximum les enceintes de la scène.

En 2004, nous avons même expérimenté les commentaires anglais diffusés en casques infrarouges (portés ici par le public étranger) :

Nous avons ensuite travaillé avec Plantronics à l'élaboration du Commander, qui reprenait le principe de l'immersion/isolation phonique des casques de pilotes d'hélico.

Avec l'arrivée de l'ESWC au sein du Salon PGW, nous avons commencé à doubler le principe de l'isolation avec le casque hélico + intra-auriculaire en-dessous pour le son du joueur. Les conditions de tournoi sont hyper difficiles dans un salon. C'est vrai à la PGW, comme à la Gamescom... Je ne sais pas si des cloisons en plexi auraient fait mieux. A ma connaissance cela génère aussi d'autres problèmes (clim, lumière, espace...), sans pour autant isoler phoniquement.

Donc oui, le souci a toujours été ambivalent : garantir le spectacle, la belle image, la communion entre le public et les joueurs, et en même temps isolation du son des joueurs pour leur garantir la meilleure perception possible du jeu et les prévenir de toute perception des commentaires. Mais ce n'est jamais parfait en mode "spectacle vivant" – et encore moins en mode salon. L'idéal reste les conditions de jeu en studio.

Nous avons aussi contacté les joueurs Richard "shox" Papillon et Adil "ScreaM" Benrlitom pour avoir leurs avis sur la question :

Personnellement j'adore le contact avec le public et je le trouve réduit lorsque nous sommes dans des booths. Aujourd'hui nous sommes obligés de jouer avec des intra-auriculaires en dessous des casques hélicoptères ce qui réduit énormément le bruit. Je n'ai jamais entendu des infos grâce au public ou aux casters. Simplement les mouvements de foule comme "ooooooooooh" se font entendre et c'est vrai, peuvent parfois nuire à certaines actions dans le jeu malheureusement.

Richard "shox" Papillon

 

Si les booths sont importants ? Sans discussion...

C'est dommage d'avoir des events a plus de 250k et de jouer des matchs sans être dans des conditions parfaites. Le son sur CS est l'un des points les plus importants pour faire la différence, avoir l'information. Chaque détail compte et quand tu entends le public via le micro de tes potes, c'est très handicapant. Et si par malheur tu tombes sur un public pas très cool... 

Malheureusement, il y a aussi des risques d'entendre les casters, c'est surement déjà arrivé à tout le monde d'entendre des informations qu'on ne devrait pas entendre. 

Donc pour moi, avoir un booth en LAN devant un public est évidemment une obligation.

Adil "ScreaM" Benrlitom

Le choix final revient bien entendu à l'organisateur, qui doit donc privilégier soit la proximité des joueurs avec le public et l'engouement que procurent les fans, soit l'intégrité des parties jouées.

Et vous, qu'en pensez vous en tant que spectateurs ? Trouvez-vous que le jeu est biaisé si les joueurs entendent des bruits provenant de la salle ?

Et merci à shox, ScreaM et Matthieu Dallon pour avoir accepté de partager leur avis !

Page 1: Version française
... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles