WebTV
Publicité

Actualité de la scène

Coverage


TheSGL 1, cheater 0 !
2200 28

On le sait depuis des années, les logiciels de triche plus communément appelés "cheats" sont un des fléaux majeurs dans le secteur des jeux-vidéo et plus particulièrement dans l'eSport. Concernant CS:GO de nombreux cheats sont malheureusement déjà disponibles, heureusement pour nous certaines leagues ont des anti-cheats plutôt efficaces et c'est ce que prouve TheSGL aujourd'hui en bannissant Azzy de chez Afterlife. Il utilisait un logiciel permettant de modifier les textures afin de voir à travers les murs.

Ce joueur avait déjà été suspecté de cheat sur différents événements après visionnage des démos mais rien ne permettait de le ban en étant sûr à 100%. Cette fois ce sont les logs qui ont parlé, il n'y a donc aucun doute.  Voici la vidéo qui avait commencé à semer le doute sur ses performances suite à un match en CYBERGAMER contre les H2k :


On ne sait pas encore comment vont réagir les autres ladders mais on ne peut qu'espérer qu'ils le banniront aussi, car ce petit rigolo a déjà participé à de nombreuses compétitions importantes telles que les qualifications ESWC ou les CYBERGAMER cups. Voici en tout cas ce qu'a déclaré Blizzard, un des admins de TheSGL.com :

Depuis quelques semaines nous avons construit un dossier solide sur un joueur qui n'a cessé de créer des interrogations matchs après matchs. Bien que nous avions de fortes suspicions, nous devions attendre d'avoir regroupé toutes les informations pour qu'il n'y ait aucun doute. Ce joueur est Azzy, un joueur de chez Afterlife.

Azzy a été surpris en train d'utiliser ***.exe, pour les gens qui ne connaissent pas ce cheat, c'est un hack qui permet de modifier les textures et donc permet d'avoir un wallhack.

L'équipe Afterlife a été déchue de toutes ses victoires CS:GO sur TheSGL.com. Espérons que cela servira de leçon aux autres joueurs qui voudraient s'aventurer du côté obscure de la force.

Source : TheSGL.com

... Commentaires en cours de chargement ...
Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles