Brèves

WebTV
Publicité

Coverage


Epsilon se relance
5546 10

Devenue la fabrique à futurs joueurs de Ninjas in Pyjamas, Epsilon tente de pallier les départs comme elle peut. William "draken" Sundin et Fredrik "REZ" Sterner portent désormais le maillot des ninjas, sans oublier Joakim "disco doplan" qui est aujourd'hui chez GODSENT. La structure marchait pour l'instant avec des lasts et des stand-ins, mais elle vient d'annoncer son nouveau cinq officiel, et il est assez surprenant.

L'organisation est en effet allée recruter des joueurs de trois nationalités différentes : Lasse "maeVe" Elgaard, un Danois passé par Reason ou Tricked dans son pays d'origine ; Owen "smooya" Butterfield, l'un des Anglais les plus en vus du moment, qui avait notamment dépanné FlipSid3 lors d'un tournoi aux États-Unis et qui jouait jusqu'alors chez Endpoint ; et enfin un Roumain, Cosmin-Mihai "cosmeeeN" Butuc, sans doute l'arrivée la plus inattendue, ce dernier étant surtout connu sur la scène des Balkans, où il évoluait avec Nexus Gaming.

freddieb a de nouveaux coéquipiers

cosmeeeN semblait d'ailleurs être le premier étonné de voir cette opportunité s'offrir à lui, comme il l'a déclaré lors de l'officialisation :

Je voudrais remercier Nexus Gaming pour leur soutien. Sans cet élément-clé, je pense que je n'aurais jamais atteint ce niveau.

Il y a quelques jours, BARBARR m'a demandé si j'étais prêt à rejoindre Epsilon en tant que joueur, je croyais que c'était un rêve... Après m'être assuré que tout ça était réel, j'ai accepté avec joie. J'aimerais remercier Epsilon et leurs sponsors pour cette chance qu'ils me donnent. J'espère rendre fiers ma famille, mes amis et les fans roumains !

Aux côtés de ces trois-là, les deux Suédois survivants du groupe sont toujours présents, André "BARBARR" Möller et Fredrik "freddieb" Buö. Il va falloir se mettre à l'anglais pour eux, afin d'évoluer au sein de la nouvelle line-up européenne qui représentera donc Epsilon :

Source : Epsilon

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles